N°1 de l'immobilier du Pays Salonais
27 avr

N’attendez pas d’avoir 70 ans pour vous décider à acheter une maison à Grans !

N

Vous rêvez d’une maison à Grans ? Est-ce possible d’emprunter à plus de 50 ou de 55 ans ? Eh oui, en réalité, il n’est jamais trop tard pour réaliser ses rêves… Toutefois, suivez ce conseil : ne tardez pas à vous lancer dans votre projet, car les banques anticipent la baisse de revenus au moment du passage à la retraite. Lorsque vous approchez de celle-ci, elles ne prennent plus compte que 70 % des revenus nets dans le calcul de l’endettement. Et ce n’est pas le seul problème.

L’assurance de prêt, le principal enjeu de l’emprunt des séniors
S’il n’y a théoriquement pas d’âge limite pour souscrire un crédit, celui-ci est fortement lié à l’âge limite de la couverture de l’assurance de prêt. La plupart des banques acceptent de couvrir l’emprunteur en assurance groupe jusqu’à 75 ans. On peut donc théoriquement emprunter à 55 ans sur une durée de 19 ans… Avec une délégation d’assurance, la couverture peut aller jusqu’à 90 ans voire 95 ans. Mais dans les faits, les emprunteurs de plus de 50 ans, comme les banques, privilégient des durées de crédit plus courtes, de 10 ans à 15 ans.

À titre indicatif, globalement en moyenne et sans surprime liée à un problème de santé spécifique, les taux d’assurance pour un crédit sur 10 ans pour un emprunteur de 50 ans vont de 0,40 % à 0,60 %, alors qu’à plus de 60 ans ils atteignent le double, entre 0,80 et 1,20 %…

« L’un des principaux freins pour les séniors qui souhaitent investir dans l’immobilier est celui de l’assurance de prêt, car plus on avance en âge, plus la probabilité d’avoir des problèmes de santé augmente et donc plus l’assurance est chère…, conseille Sandrine Allonier. Il est même fréquent qu’à cause de l’assurance, le taux d’usure soit dépassé, d’autant qu’il vient de baisser à nouveau, ce qui rend le client non finançable, à moins de trouver d’autres solutions. Dans certains cas de maladies, la surprime est telle qu’il vaut mieux opter pour un financement sans assurance, en prenant un autre bien en garantie par exemple, ou en assurant seulement le conjoint le plus jeune ou en bonne santé.»

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée