N°1 de l'immobilier du Pays Salonais
28 jan

Votre agence immobilière de Pélissanne fait le point sur les vœux des Français pour 2018 !

AdobeStock_185557219

Vous souhaitez acheter un bien immobilier en 2018 ? Vous n’êtes probablement pas le(a) seul (e). 2017 a été une année immobilière exceptionnelle. Jamais les Français n’ont acheté autant de logements (presque 1 million). Alors, qu’en sera-t-il en 2018 et qu’attendent les Français de cette nouvelle année ? Le réseau de courtiers Empruntis a mené l’enquête et réalisé un sondage avec le CSA pour connaître les vœux des Français. Votre agence immobilière de Pelissanne fait le point.

À la question : avez-vous un vœu en matière d’immobilier pour 2018 (changement de résidence principale, devenir propriétaire de sa résidence principale, investir dans un bien immobilier pour le mettre en location, acquisition d’une résidence secondaire)… ? 40 % des Français, quel que soit leur statut dans leur logement actuel, ont répondu un grand Oui.

«     Les moins de 35 ans sont particulièrement concernés par le sujet du logement : 57% font au moins un vœu en matière d’immobilier.
«     Faible tension immobilière dans les communes de 2 000 à 20 000 habitants où les vœux en matière d’immobilier sont les moins marqués : seulement 31% font un vœu en matière d’immobilier.
«     L’immobilier, pierre angulaire du cocon familial : ce vœu est très présent chez les Français qui espèrent organiser leur mariage (78%) et ceux qui font le vœu de préparer une naissance (74%)

Malgré les tensions sur les prix, les Français sont davantage attirés par la pierre et de façon plus importante qu’en 2017, quel que soit le projet (accession, résidence secondaire ou investissement locatif). En 2018, l’immobilier reste une valeur refuge pour les Français ! 56 % Des locataires souhaitent devenir propriétaires de leur résidence principale. 47 % des propriétaires de leur résidence principale souhaitent en changer. Alors, allez-y, lancez-vous. 2018 est la bonne année pour changer de logement !

O.D. / Bazikpress © JeanLuc

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée