N°1 de l'immobilier du Pays Salonais
22 avr

Inutile de gonfler le prix de vente de votre maison à Grans !

a vendre sur tiquette et cl de logement,concept sur fond bois

Vous avez une maison à vendre à Grans, dans les Bouches-du-Rhône, en région Provence-Alpes-Côte d’Azur ? Le savez-vous : à trop gonfler le prix de vente de leur bien immobilier, les vendeurs s’exposent à un double risque ! Comme, aujourd’hui, les candidats à l’achat d’un logement sont très bien informés sur le marché, dès qu’ils jugent que le prix d’un bien immobilier est excessif, ils ne se gênent pas pour négocier sévèrement, quitte à faire une proposition d’achat très en dessous de la vraie valeur du bien. Ce n’est pas grave, pensez-vous, vous pouvez toujours la refuser. Oui, sauf que vous perdrez du temps et un bien immobilier qui reste trop longtemps visible sur les portails d’annonces immobilières se déprécie. Pour qu’un bien se vende bien, il doit se vendre vite !

Si nous évoquons ce sujet dans ce blogue ce mois-ci, c’est qu’actuellement, les vendeurs s’emballent. Il est vrai que la demande d’achats et de crédits immobiliers a été très forte ces derniers mois. Les acquéreurs ont souhaité profiter des taux bas pour devenir propriétaires de leur résidence principale. Alors, que se passe-t-il ? Selon MeilleursAgents qui publie la 90e édition de son baromètre mensuel des prix de l’immobilier résidentiel à Paris, en Île-de-France et dans les dix plus grandes villes de France, dans un contexte de marché dynamique, les prix flambent dans les grandes villes : + 10% à Bordeaux en un an, +6,6% à Paris, + 6,2% à Lyon, +4,7% à Nantes, +2,3% à Marseille …

Mais les acheteurs ne sont pas dupes. Leur réaction pourrait ne pas se faire attendre. En effet, selon le portail d’annonces immobilières Logic-Immo.com qui publie comme chaque trimestre son baromètre de la négociation immobilière sur la propension des futurs acheteurs à négocier, 91,2% des futurs acquéreurs d’un bien immobilier envisagent une approche de négociation lors de leur prochain achat. Alors, attention à ne pas être trop gourmand, vendez au prix du marché !

O.D. / Bazikpress © Patryssia

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée