N°1 de l'immobilier du Pays Salonais
26 Nov

Heureusement, la maison que vous vous apprêtez à acheter à Fare-les-Oliviers n’est pas hantée !

Vous avez acheté une maison, un mas provençal, une vieille bâtisse qui grince et dont les volets claquent à Fare-les-Oliviers, dans le département des Bouches-du-Rhône ? Le savez-vous ? Plus d’un Français sur dix a déjà croisé un fantôme ou un esprit dans son logement !

C’est le portail immobilier AVendreALouer.fr qui l’affirme. Il a en effet mené l’enquête à l’occasion d’Halloween que nous avons fêtée récemment ! Il a voulu savoir si les Français croyaient aux revenants et si certains pensaient que logement était hanté ? Et bien oui. 54% de nos compatriotes croient aux fantômes ! Les femmes sont plus sensibles à ce sujet que les hommes : 63% croient aux esprits contre 44% pour les hommes. À noter également que plus on vieillit moins, on a tendance à être crédule : les 25-34 ans sont 64% à déclarer croire en leur existence alors que les 65 ans et plus ne sont plus que 35%… Et évidemment, c’est en province que les croyances sont les plus marquées.

Alors, les Français sont-ils déjà tombés nez à nez avec une présence surnaturelle chez eux ? Ont-ils déjà déménagé à cause d’une présence encombrante ? Si seulement 6% d’entre eux pensent que leur logement est hanté, 12% déclarent avoir déjà aperçu un fantôme ou ressenti la présence d’un esprit dans leur maison. Encore une fois, les femmes semblent les plus réceptives puisqu’elles sont 17% vs 6% des hommes.

Comment ces présences se sont-elles manifestées ?
Pour la majorité des sondés, elles se présentent d’une manière sensorielle (58%) à travers une odeur ou une sensation de froid. Pour 31% d’entre eux, la présence surnaturelle a été détectée par le biais d’une porte qui claque, de coups dans le mur… et pour 20% des personnes par une silhouette, des traces de pas… 7% déclarent eux avoir déjà entendu des ricanements ou des voix… Vous êtes toujours content d’avoir acheté une vieille maison à Fare-les-Oliviers ?

Si cette étude vous effraie, vous pouvez toujours faire comme 16 % des 15-24 ans qui ont déclaré avoir déjà effectué des recherches sur leur logement avant d’y emménager pour vérifier s’il y avait eu un décès suspect ou si le logement avait été construit à l’emplacement d’un ancien cimetière !

O.D. / Bazikpress © esoxx

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée